Agropur déçu de la nouvelle entente commerciale entre le Canada, les États-Unis et le Mexique

L’entreprise Agropur, dont le siège social est situé à Saint-Hubert a déploré que l’industrie laitière soit utilisée comme monnaie d’échange dans l’AEUMC.

Le président d’Agropur René Moreau a affirmé que la concession du Canada entraînera des répercussions importantes pour ses membres situés dans cinq provinces et l’ensemble de l’industrie laitière canadienne.

Il a également souligné que ces changements constants dans les ententes commerciales augmentent le niveau d’incertitude et rendent complexe les investissements à long terme dans les infrastructures canadiennes.

L’entreprise est toujours en attente des détails finaux de l’entente tout comme ceux quant aux mesures compensatoires.

Celles-ci permettront de mieux comprendre les répercussions réelles de l’AEUMC sur les transformateurs et les producteurs de lait.

Auteure: Emilie Tremblay