Agrandissement du parc des Îles-de-Boucherville : la chasse y serait interdite

La chasse serait interdite sur le territoire des Îles-de-Boucherville que souhaiterait protéger la Société de la nature et des parcs du Canada (SNAP).

La protection du territoire des battures Thailhandier permettrait un meilleur accès à une réserve naturelle dans la région métropolitaine et préserverait l’environnement d’espèces animales.

On écoute à ce sujet Charlène Daubenfeld, responsable des communications à la SNAP.

« [Il y a] des espèces en péril qui habitent ce territoire-là des battures Thailhandier, comme par exemple le petit blongios, qui est un échassier. C’est un bel endroit pour la sauvagine, les canards, les échassiers, etc. et on croit vraiment que la protection et la création d’un parc serait un plus value pour la protection de l’habitat de ces espèces », explique Charlène Daubenfeld, responsable des communications à la SNAP.

La SNAP ne rejette pas l’idée d’offrir des alternatives aux chasseurs qui seraient importunés par le projet d’agrandissement.

La pétition mise en ligne afin de soutenir le projet a obtenu, à ce jour, plus de 600 signatures.

Auteur : Yessica Chavez