Le chef de l'opposition à Longueuil veut un développement aéroportuaire contrôlé

Le chef de l’opposition à Longueuil veut un développement aéroportuaire contrôlé

Le chef de l’opposition à la Ville de Longueuil, Xavier Léger, croit qu’il faut déployer tous les efforts nécessaires pour faire du développement intelligent à l’aéroport Saint-Hubert.

Monsieur Léger estime que la Ville, et les élus, ont perdu tout droit de regard sur les activités aéroportuaires en raison du peu de conseillers à la table décisionnelle de DASH-L.

Pour le chef de l’opposition, il est possible de développer la zone sans faire voler davantage d’avions.

Xavier Léger s’inquiète du développement économique combiné avec plus de vols quotidiens, sans restrictions d’heures, de jour comme de nuit.

De plus, cette crainte comprend la présence accrue de gros transporteurs qui utilisent les pistes d’atterrissage.

Xavier Léger mentionne que des compagnies présentes respectent les normes établies, mais pour d’autres, ce n’est pas le cas, dit-il.

Auteur  : Henri-Paul Raymond