Un millier d’arbres pourraient être plantés dans la Collectivité Nouvelle

Un millier d’arbres pourraient être plantés dans la Collectivité Nouvelle et le secteur Fatima à Longueuil si les projets de groupes de citoyens sont acceptés.

Selon le conseiller Jonathan Tabarah, cinq projets visent à limiter les effets néfastes de l’abattage d’arbres dans cette zone.

Des frênes et des nerpruns sont coupés par obligation et selon la démarche de l’appel de projets lancé par la Ville en mars dernier, la solution au reboisement pourrait passer par ces projets.

Le conseiller Tabarah soutient aussi que des approches ont été entreprises avec l’organisation de la Journée de la Terre pour tenter d’obtenir un plus grand nombre d’arbres.

De plus, M. Tabarah a demandé à ce que les citoyens soient désormais informés de tout processus d’abattage d’arbres sur le territoire de la ville.

La coupe dite à blanc (de frênes et cinq autres essences) touche surtout des lots entre les parcs Thomas-Dubuc et Michel-Chartrand et des citoyens sont venus manifester leurs inquiétudes lors du conseil de ville du 19 mars.

Auteur : Henri-Paul Raymond