Le Journal de Saint-Lambert est en faillite technique

Le Journal de Saint-Lambert par le biais des Publications Léonardo Ltée et son journaliste–éditeur, David Léonardo, ont déposé un avis de faillite.

L’avis de cession a été déposé le 5 mars dernier au Syndic autorisé en insolvabilité Devletian & Associés Inc à Montréal.

Le document fait état d’une dette de près de 200 000 $ en grande partie due à la Ville de Saint-Lambert et à des membres et anciens élus de son conseil de ville.

Sa lecture nous permet de constater que la grande partie de la dette du Journal est attribuable au jugement favorable obtenu le 21 février par la Ville dans la cause en diffamation contre les Publications Léonardo.

Le jugement accorde des dommages punitifs estimés à 130 000$ à la Ville.

Ce sont par contre des créanciers non garantis, selon l’avis de faillite.

On se souvient que le dossier s’est rendu jusqu’en Cour d’appel qui a maintenu le jugement de première instance rendu en mai 2017 dans ce dossier.

Cette saga nous rappelle que la Justice a scruté des dizaines d’articles et écrits «tendancieux» qui figuraient dans les pages du Journal de janvier 2011 à octobre 2013.

À la suite de l’examen, une juge de la Cour supérieure est arrivée à la conclusion les textes signés David Léonardo étaient favorables pour les gens d’opposition du maire de ce moment, incluant Alain Dépatie qui a été élu maire en novembre 2013, alors que Philippe Brunet sollicitait un second mandat.

Les affaires municipales n’auraient pas été traitées de façon équitables.

Les parties doivent se rencontrer en assemblée des créanciers de failli le vendredi 15 mars au Bureau du surintendant des faillites à Montréal.

Auteur: Henri-Paul Raymond