Des projets recherchés pour remplacer Dare à Saint-Lambert

Le maire de Saint-Lambert se désole de voir partir l’usine de fabrication de biscuits DARE de sa ville en 2020.

Il travaille déjà à trouver une relève pour occuper ces installations et accompagner les travailleurs.

D’ailleurs, Pierre Brodeur pour compter sur l’aide de Développement économique de l’agglomération de Longueuil dans sa démarche pour trouver une solution.

Le maire de Saint-Lambert indique que plusieurs compagnies désirent se trouver un emplacement dans une ville de l’agglomération et il croit que les installations de DARE pourraient répondre à un besoin.

Pierre Brodeur rappelle que le secteur comprend quelques industries mais aussi des habitations résidentielles.

Il croit qu’il faut qu’il y ait un jumelage judicieux.

Et la porte n’est pas totalement close à ce que l’usine soit transformée en édifice à logements.

Auteur:Henri-Paul Raymond