L’entente pour le traitement des matières organiques à Varennes est approuvée

L’entente signée la semaine dernière entre les cinq villes de l’agglomération de Longueuil sur le traitement des matières résiduelles organiques est entérinée par le conseil d’Agglomération.

C’est à l’unanimité que les maires des villes de l’agglomération de Longueuil ont dit oui à cette entente de 40 ans et de 44 M$ conclue avec la Société d’Économie Mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS).

Le traitement sera fait par voie de biométhanisation dans les installations de la SÉMECS situées à Varennes, des installations qui seront agrandies pour l’occasion.

Les maires ont indiqué avoir trouvé ensemble une solution avantageuse qui va permettre de réduire l’empreinte écologique.

A la question posée par un citoyen sur les avantages financiers, la mairesse de Longueuil a dit que les coûts de construction d’une usine sont en explosion.

CLIP S PARENT sémecs 20190222

L’entente devrait entrer en vigueur en 2023.

Auteur: Henri-Paul Raymond