L’analyse du coroner sur le corps trouvé à l’hôpital Pierre-Boucher pourrait être longue

EXCLUSIVITÉ

L’enquête du coroner sur les circonstances exactes du décès d’un homme dans la quarantaine trouvé dans un congélateur de l’hôpital Pierre-Boucher pourrait durer jusqu’à six mois.

Selon le Bureau du coroner, tous les éléments ayant conduit à la mort de François Beaudoin de Longueuil doivent être examinés avec minutie et attention.

Selon la police de l’agglomération de Longueuil, ce serait un geste volontaire qui aurait conduit au décès.

Selon ce que le FM 103,3 a appris, le Longueuillois était hospitalisé pour des traitements psychiatriques depuis quelques jours seulement lorsque le drame s’est produit.

Il aurait lui-même demandé son admission à l’hôpital et n’aurait pas été placé dans une chambre à sécurité maximale.

François Beaudoin travaillait comme représentant national au service du recrutement pour le syndicat Unifor.

L’unité syndicale adresse ses sympathies à la famille et rappelle que ceux qui en ressentent le besoin ne doivent pas hésiter à contacter les lignes spécialisées en prévention du suicide au 1 866 277-3553.

Auteur: Henri-Paul Raymond