Fin de la Fête Nationale dans le Vieux-Longueuil : moins de visibilité pour les commerçants

(31jan)

Merc 7h                WEB ok

Certains commerçants du Vieux-Longueuil vivent avec une grande déception la nouvelle de la fin de la Fête nationale sur la rue Saint-Charles ouest.

C’est le cas de Marie-Ève Brouillard, propriétaire de la boutique Cherry-Bobin située sur la rue Saint-Jean, qui accueille la nouvelle avec surprise et inquiétude.

Elle est chagrinée de perdre la visibilité que l’évènement apportait.

Le propriétaire du restaurant Crêpe-Café croit, quant à lui, que de tenir la Fête au parc Michel-Chartrand est plus sécuritaire et crée une meilleure ambiance.

Il s’attriste cependant pour les commerçants du quartier.

La gérante du restaurant Messina, Émilie Cardinal, pense que ce sont les commerçants qui vont en écoper.

Selon elle, c’est dommage pour les restaurateurs de perdre un moment de grand achalandage, qui les aidait face aux concurrents comme les restaurants du Dix30.

Auteure : Laetitia Gagnon