Fin de la Fête nationale au parc de la Cité, déception et insatisfaction de conseillers

Des conseillers de l’opposition à Longueuil, élus dans l’arrondissement Saint-Hubert, digèrent mal la décision de mettre fin à la Fête nationale au parc de la Cité.

Même s’ils conçoivent que la présumée fusion des deux comités organisateurs était peut-être essentielle, en raison d’un essoufflement des troupes, ils croient que l’édition 2019 aurait dû se tenir au parc de la Cité.

La seule Fête nationale déménage au parc Michel-Chartrand, donc quitte le Vieux-Longueuil, aussi.

Pour le conseiller Jacques E. Poitras, il devrait avoir au moins une alternance entre les deux parcs pour tenir la fête, soit une année dans un et une année dans l’autre.

Même son de cloche chez Jean-François Boivin.

Les propos de Jacques Lemire sont plus incisifs, car selon lui, la Fête aurait dû se poursuivre au parc de la Cité qui possède toutes les infrastructures pour bien la réussir.

Il soutient que c’est encore Saint-Hubert qui écope au détriment de Longueuil.

Auteur:Henri-Paul Raymond