Le dossier de la route 116 préoccupe des Longueuillois

Un résident de l’arrondissement Saint-Hubert rappelle aux élus de Longueuil toute l’importance de prioriser la fluidité dans l’axe du viaduc de la route 116.

Simon Elliot a interpellé les membres du conseil de ville sur l’urgence de poser des actions pour désengorger le viaduc via chemin de Chambly et boulevard Cousineau.

Il a dit qu’avec l’ouverture prochaine de l’école d’hôtellerie et la venue de Molson-Coors, il va falloir faire quelque chose.

M. Elliot a dit que ce dossier a fait partie d’un engagement électoral de tous les partis politique l’an dernier.

La mairesse Sylvie Parent dit qu’il y a aussi une implication de Québec dans ce dossier et que Longueuil a été oublié par l’État au cours de 40 dernières années.

De son côté, la présidente d’arrondissement, Nathalie Boisclair, a rappelé qu’il est aussi difficile d’accéder à la gare du train de banlieue par un seul accès, la rue Patrick.

Elle a demandé que des sommes soient comprises dans le budget 2019 pour amorcer une série de travaux concrets.

 

Auteur : Henri-Paul Raymond