La MRC Marguerite-D’Youville dit perdre un grand homme

La MRC Marguerite-D’Youville dit perdre un grand homme

La préfète de la MRC Marguerite-D’Youville, Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, se désole du décès de Bernard Landry, qu’elle considère être un homme d’une grande disponibilité.

Elle souligne que non seulement il a fait de grandes choses pour le Québec et pour le développement économique, mais il a aussi agi localement à titre d’intervenant régulier lors des diverses activités de concertation et de réseautage organisées par la MRC.

Mme Roy affirme qu’elle avait souvent l’occasion de discuter avec lui de dossiers régionaux et nationaux propres aux avancées de la MRC et toujours il répondait présent.

En tant que résident de la localité de Verchères, il marchait souvent le long du fleuve Saint-Laurent et toujours il s’arrêtait pour échanger avec les citoyens qu’il rencontrait.

Suzanne Roy lui rend hommage en disant que :« son départ nous lance le grand défi d’être digne de l’héritage qu’il nous laisse et de poursuivre dans la voie qu’il a tracé pour nous, soit celle du bien commun, de l’intégrité et de la passion envers qui nous sommes ».

Auteur: Henri-Paul Raymond