Catherine Fournier veut une solution pour contrer la fermeture d'une garderie

Catherine Fournier veut une solution pour contrer la fermeture d’une garderie

La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, déploie tous les efforts possibles pour tenter d’aider à relocaliser la soixantaine d’enfants privés de leur milieu de garde.

La garderie privée subventionnée qu’ils fréquentaient sur la rue Sainte-Hélène, La Chanterelle, a fermé ses portes subitement cette semaine.

La garderie offrait un service de garde pour les enfants de six mois à 18 mois et pour les 18 mois à cinq ans.

Ce serait un problème d’ordre financier qui aurait occasionné cette fermeture soudaine, et pour ainsi dire sans préavis.

La députée Fournier s’est aussitôt tournée vers le cabinet du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe pour qu’une solution d’urgence soit trouvé rapidement.

Selon le cabinet de Mme Fournier, il faut absolument ouvrir d’urgence une halte-garderie pour permettre de reloger les enfants.

Catherine Fournier met son cabinet à la disposition des parents qui auraient des questions à poser et les invite à contacter directement son bureau.

Nos appels logés à La Chanterelle pour connaître les motifs précis de la fermeture sont restés sans réponses.

Auteur: Henri-Paul Raymond