Des restaurateurs sont mis à l’amende pour infractions fiscales

Patrick Ouellet pourrait écoper de huit mois de prison

Le policier de la Sûreté du Québec qui a causé la mort d’un enfant de 5 ans dans l’arrondissement Saint-Hubert en février 2014 pourrait écoper de huit mois de prison.

La Presse rapporte que cette peine a été suggérée par les avocats de la poursuite et de la défense ce matin au palais de justice de Longueuil.

Ouellet est de retour en Cour pour les recommandations sur la peine qu’il encourt pour avoir conduit à plus de 130 km / h sur le boulevard Gaétan-Boucher en tentant de rattraper un collègue dans une affaire de filature pour enquête anticorruption.

Des témoignages de la famille du petit Nicholas Thorne-Belance, tué lorsque la voiture banalisée de Ouellet a frappé à grande vitesse celle de son père dans laquelle l’enfant prenait place, ont été entendus, tout comme ceux de la famille et des amis du policier.

Patrick Ouellet a présenté ses condoléances à la famille du bambin avec émotion et il attend la décision du juge.

Auteur : Henri-Paul Raymond