Cannabis : l’AMQ appelle à la prudence

Cannabis : l’AMQ appelle à la prudence

A peine 24h après l’entrée en vigueur de la légalisation de consommer du cannabis au Canada, l’Association maritime du Québec appelle les pêcheurs et plaisanciers à la prudence sur les plans d’eau.

L’AMQ insiste pour dire que tout comme l’alcool, l’utilisation du cannabis comporte son lot de risques lors d’activités de navigation.

L’Association, basée à Longueuil, pense entre autres aux pertes de réflexes, aux effets possibles de somnolence et de sous-évaluation du danger.

Des études menées en France indiquent que parmi les effets qui pourraient avoir un impact sur la navigation de plaisance, il peut y avoir une altération de la perception et du jugement et un impact sur la mémoire.

De plus, la consommation de cannabis entraîne une augmentation de l’hypothermie et une réduction de la coordination motrice.

Certains pêcheurs s’aventurent encore sur les plans d’eau cet automne et le président de l’AMQ recommande aux plaisanciers de s’abstenir de conduire une embarcation sous l’emprise de l’alcool ou de toute autre drogue.

Auteur : Henri-Paul Raymond