Soirée consultative dans le calme pour le nouveau centre-ville de Longueuil

Des participants à la consultation sur la planification du centre-ville de Longueuil affirment ne pas avoir obtenu toutes les réponses à leurs interrogations.

La consultation publique avait lieu jeudi soir à l’Hôtel Sandman.

C’est le cas notamment pour Madeleine Lagarde directrice du Carrefour le Moutier de la Place Charles-Lemoyne Longueuil.

Elle trouve que le volet communautaire projeté dans ce plan inclut beaucoup de zones grises.

Le directeur de la CDC Longueuil, Martin Boire trouve, à la fin de la consultation, que c’est un projet en partie axé sur le développement durable, mais qui est inaccessible aux citoyens victimes d’exclusion sociale, notamment en logement social.

De son côté, Marie-Éve Bouchard de la Maison la Virevolte, trouve que la Ville manque d’audace dans sa volonté de concevoir des habitations à prix accessible.

La faute est en partie due au prix des terrains qui est élevé et exclut la possibilité de construire des habitations sociales et Mme Bouchard avance une proposition de solution.

Auteur: Henri-Paul Raymond