Affiches électorales illégales près du pont Jacques-Cartier : la Société des ponts veut les retirer

La saga de la pancarte électorale de Québec Solidaire déplacée à l’angle des rues Ste-Hélène et Saint-Laurent devra se conclure avec un retrait complet.

En effet, selon la directrice des communications de la société d’état Les ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée, Nathalie Lessard, ces pancartes sont à un endroit jugé illégal.

Selon les règlements d’affichage en période électoral, les candidats ne peuvent mettre leurs affiches sur un pont, mais ont droit de le faire sur un terrain appartenant aux sociétés d’États.

Tous les candidats, soit Carl Lévesque (QS) Catherine Fournier (PQ) et Martyne Prévost (CAQ), auraient reçu un avis pour les retirer d’ici 72 h qui prenait fin mardi, mais un délai leur a été accordé.

Le délai est fixé à ce vendredi, déjà l’équipe de Catherine Fournier a retiré la sienne.

Mardi le candidat de QS a soupçonné l’équipe de la CAQ d’avoir déplacé la sienne pour mettre la leur bien en évidence en avant.

Ce que démentait formellement le directeur de campagne de Mme Prévost.

 Auteure : Emilie Tremblay