Le PTI de Saint-Bruno a des lacunes, selon des conseillers

La conseillère Marilou Alarie à Saint-Bruno-de-Montarville a voulu savoir pourquoi le PTI 2019-2021 ne prévoit pas d’argent pour des travaux d’infrastructures jugés urgents sur le territoire.

Elle pense au lien cyclable vers les Promenades Saint-Bruno et à l’installation de feux de circulation à l’intersection de l’autoroute 30 et du boulevard Clairevue.

Elle indique que des études démontrent clairement le flot de circulation en augmentation et le secteur nécessite des correctifs.

Selon elle, il y a aussi la reconstruction d’une partie de la rue Beaumont qui aurait aussi dû y figurer en raison de son état désastreux.

Le maire Martin Murray convient de l’importance de planifier ces secteurs Clairevue et Beaumont, mais explique leur absence temporaire du présent PTI.

Pour la piste cyclable, c’est un dossier qui s’arrime avec celui de Vélo métropolitain et d’autres partenaires.

Auteur : Henri-Paul Raymond