Saint-Lambert refuse l’agrandissement du stationnement de la Gare

Les élus de Saint-Lambert refusent le plan d’aménagement de places de stationnement supplémentaires proposé par le Réseau de Transport Métropolitain.

Le maire Pierre Brodeur exige du RTM un plan d’optimisation pour étudier d’autres options pour le stationnement de la Gare.

Pour Louise Giroux, de l’organisme Réseau Écocitoyen de Saint-Lambert, le problème vient plutôt des citoyens provenant des autres municipalités qui occupent la moitié du stationnement.

Elle a également proposé d’optimiser les moyens de transports autres que la voiture pour se rendre à la gare.

Le maire pense que le travail fait pour rendre les autobus plus attrayants obtient des résultats avec une hausse de l’achalandage des autobus du RTL depuis trois mois.

Pierre Brodeur explique que le mandat de l’ARTM d’unifier les tarifs dans la grande région de Montréal aura pour effet de réduire le nombre d’automobilistes de l’extérieur de Saint-Lambert qui veulent économiser sur leurs frais de transports.

Auteure : Emilie Tremblay