Martine Ouellet se vide le cœur et quitte le Bloc québécois

La chef du Bloc Québécois passe un dernier coup de balai sur le parti avant de quitter le parti, après le vote de confiance lui donnant un maigre 32 % d’appui des membres en fin de semaine.

Elle s’en ira le 11 juin prochain.

La députée indépendante de Vachon, au provincial a profité d’un point de presse pour exposer son idée de l’indépendance du Québec et pour rappeler les grandes réussites auxquelles elle a participé comme chef.

Elle a parlé d’un colloque organisé par le Bloc sur le climat et l’environnement et affirme que sous sa gouverne les finances du parti ont été assainie.

Elle soutient que près des deux tiers des membres du parti veulent encore parler d’indépendance.

Mme Ouellet a écorché Mario Beaulieu au passage en alléguant qu’il lui a mené la vie dure au Bloc.

Martine Ouellet a invité les citoyens à s’impliquer en politique et a dit qu’elle restera active sur la scène politique pour parler d’indépendance.

Auteur : Henri-Paul Raymond