Des citoyens émotifs prennent la parole sur le plan d’urbanisme à Boucherville

Le futur plan d’urbanisme continue de susciter l’intérêt des citoyens de Boucherville. À preuve, la consultation publique du 23 mai a attiré environ 130 personnes, soucieuses de l’impact d’une nouvelle règlementation.

Une quinzaine d’intervenants ont participé aux échanges, qui portaient notamment sur le nouveau secteur des Îles-Percées, celui du Vieux-Boucherville et sur la protection des boisés.

Le maire Jean Martel a été témoin de propos parfois émotifs des participants, rassemblés au Centre multifonctionnel Francine-Gadbois.

L’administration Martel prévoit trois phases de consultations citoyennes, même si ce n’était pas obligatoire.

Les gens auront une autre occasion de s’exprimer lors de rencontres individuelles, le 12 juin à l’hôtel de ville.

Jusqu’à maintenant, le site Internet dédié à la refonte du plan d’urbanisme a recueilli 220 commentaires.

Auteure: Katina Diep