Le SPAL recherche des victimes potentielles de Gabriel Giguère

De potentielles victimes du longueuillois accusé d’avoir leurré deux mineures, séquestré et agressé l’une d’entre-elles, sont recherchées par le Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Selon le SPAL, l’individu de 24 ans aurait pu faire d’autres victimes et les policiers leur demande de les contacter, si tel est le cas.

Gabriel Giguère a comparu lundi au palais de justice face à des accusations d’avoir leurré deux mineures afin de commettre des actes sexuelles.

L’une d’elles est âgée de 13 ans et l’autre de 14 ans.

Son stratagème était une annonce publiée sur les réseaux sociaux disant qu’il était à la recherche d’une gardienne d’enfants.

Il est accusé d’avoir eu des contacts sexuels avec une mineure, d’attouchements sexuels, d’incitation à des contacts sexuels et d’agression sexuelle.

Giguère n’en est pas à sa première présence devant la justice, il a plaidé coupable de possession de matériel voyeuriste en avril 2017 et a purgé huit mois de prison.

Auteur: Henri-Paul Raymond