Catherine Fournier

Des candidats fantômes de la CAQ menaceraient des piliers péquistes

Les trois châteaux forts péquistes de l’agglomération de Longueuil seraient menacés par la montée en force de la CAQ.

Selon les projections des derniers sondages compilés par Qc125, dans les circonscriptions de Marie-Victorin, de Taillon et de Vachon, le Parti Québécois serait relayé à la deuxième place derrière la Coalition Avenir Québec.

Pourtant, ces trois comtés ne connaissent pas encore l’identité des candidats caquistes qui s’y présenteront.

En effet, dans les mœurs de la CAQ il revient au chef, François Legault, de sélectionner et de positionner ses candidats.

Aucune course à l’investiture caquiste n’aura donc lieu.

La députée péquiste de Marie-Victorin, Catherine Fournier, n’est pas vraiment inquiète face à ces projections et s’interroge sur la procédure des candidatures à la CAQ.

Dans Montarville, Laporte et Lapinière, les libéraux et la CAQ se suivent toujours de très près.

Auteure: Rébecca Guénard-Chouinard