Plus de 70 terrains toxiques menacent l’eau en Montérégie

Les plans d’eau, dont l’eau potable d’un territoire sur une partie de Longueuil, et s’étalant jusqu’à Beauharnois, sont menacés par plus de 70 terrains toxiques.

C’est ce que nous apprend le plan directeur de la SCABRIC, un organisme qui travaille à la conservation et l’aménagement du Bassin de la Rivière Châteauguay.

Sur le territoire de 2410 km2, que couvre le rapport, 300 000 personnes consomment de l’eau à risque.

La SCABRIC a recensé plusieurs sites problématiques, dont certains où l’eau souterraine est contaminée.

Geneviève Audet, agente de l’environnement à la SCABRIC, explique d’où provient la problématique.

Les informations sur ces terrains toxiques proviennent du ministère du Développement durable et de l’Environnement.

Le ministère n’a pas encore réagi à ces informations.

Même si la SCABRIC propose des solutions dans son plan directeur, l’organisme reste conscient qu’il ne pourra pas mener ce combat seul.

Auteur : Philippe Asselin