Le mystère plane autour du mur antibruit sur la route 116

Des citoyens de Longueuil se demandent ce qu’il advient du projet de prolongement du mur antibruit à l’est du boulevard Cousineau, sur la Route 116.

Christos Carras a interpellé le nouveau conseil de ville à ce sujet et souligne qu’en juillet dernier, la Ville avait l’autorisation du MTQ pour démarrer le projet.

Il dit qu’une assemblée d’information et d’échanges devait avoir lieu cet automne, mais rien n’est fait.

Pourtant, les familles de plus 150 habitations, incommodées par le bruit de la circulation, sont toujours en attente de la séance d’information.

La conseillère Nathalie Boisclair lui répond que Longueuil a déjà adopté une résolution visant à débloquer sa part de 50 % des coûts de construction, mais n’a pas de nouvelles du ministère des Transports.

Mme Boisclair a ajouté que la provenance des fonds municipaux n’est cependant pas encore connue, comme le montant à investir.

Auteur : Henri-Paul Raymond