2017 « une année historique » selon le maire Jean Martel

Les revenus supplémentaires en taxes municipales et en droits de mutation, ont permis à la Ville de Boucherville de dégager un surplus de 4,8 M$.

Selon les états financiers présentés au conseil municipal le 14 mai, les taxes foncières ont rapporté 2,8 M$ dans les caisses de la Ville.

Une gestion serrée des dépenses a aussi permis de réaliser des économies de 2 M$, comme l’explique le maire Jean Martel.

Le maire a qualifié l’année 2017 « d’historique », avec la réalisation de projets d’envergure.

Par ailleurs, le gel de taxation résidentielle a été maintenu durant quatre années sur cinq.

La dette non-subventionnée a légèrement diminué, passant de 88,6 M$ à 88,5M$.

Auteure : Katina Diep