Josée Latendresse et sept autres élus claquent la porte d'Action Longueuil

Josée Latendresse et sept autres élus claquent la porte d’Action Longueuil

La candidate défaite à la chefferie d’Action Longueuil, Josée Latendresse et les sept conseillers qui l’appuyaient ont décidé de tourner le dos à la formation politique de Caroline St-Hilaire, mardi après-midi.

C’est justement à la suite de cette course à la chefferie mouvementée que les élus ont pris cette décision.

Plus particulièrement après s’être vus refuser l’accès au cabinet de la mairesse, à l’hôtel de ville, vendredi passé.

En effet, les huit élus nouvellement indépendants allègent que la directrice de cabinet de la mairesse, Josée Beaudin, aurait transmis cette directive au greffe de la ville de Longueuil.

« Cet accès-là qui a été révoqué, c’est l’endroit où nous travaillons l’ensemble des élus d’Action Longueuil. Donc, en nous ne donnant pas de préavis, sans justification, nous avons trouvé ce geste suffisamment décisif pour qu’hier matin nous prenions la décision de siéger comme indépendants. Nous ne nous associons plus maintenant au style de leadership du tandem St-Hilaire/Parent», affirme Josée Latendresse.

De plus, ils affirment aussi ne plus pouvoir servir convenablement les citoyens qu’ils représentent, dû à une concentration du pouvoir qu’exercerait la mairesse et sa garde rapprochée.

Rappelons que dimanche les membres d’Action Longueuil ont élu Sylvie Parent à leur tête.

Dans une lettre envoyée aux membres du parti, toujours vendredi, la mairesse sortante avait affirmée :

«Je me désole de constater que la candidate Josée Latendresse a utilisé à maintes reprises, sans mon consentement, mon image tout au long de sa campagne. Or, parce qu’elle a tenté de vous induire en erreur et de vous cacher de l’information et pour plusieurs autres raisons, non, je n’appuie pas la candidate Latendresse. Je suis préoccupée, car la campagne de Josée Latendresse s’inscrit en complète rupture avec les valeurs que sont l’éthique, la loyauté et l’intégrité, que j’ai défendues tout au long de ma carrière politique.»

La fin du mandat de Mme St-Hilaire s’annonce donc ardue car avec cette défection, l’équipe d’Action Longueuil se retrouve en minorité au conseil de ville avec cinq élus, contre dix indépendants.

Il s’agira d’une première sous l’ère St-Hilaire.

Auteur : Philippe Asselin et Yessica Chavez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *