Certains commerçants des Promenades Saint-Bruno affirment avoir subi des pertes de revenu non négligeables

Des commerçants des Promenades accusent des pertes en raison de l’accident d’avions

Certains commerçants des Promenades Saint-Bruno affirment avoir subi des pertes de revenu non négligeables en raison de la fermeture du centre commercial après la collision mortelle entre deux avions, le 17 mars.

Selon un expert consulté par le Journal de Montréal, les commerçants pourraient avoir perdu 3% à 6% de leur chiffre d’affaire mensuel pour le mois.

Le montant réel des pertes est toutefois difficile à évaluer puisqu’on ne sait pas si les clients sont revenus faire leurs emplettes le dimanche ou pas.

Un commerçant spécialisé dans la vente de celliers et d’accessoires pour le vin affirme avoir perdu environ 20 % de son chiffre d’affaires du mois, soit près de 15 000 $, selon ce qu’il a confié au Journal.

Pour sa part, Yannick Gervais, de la boutique Caleçons Vos Goûts, s’inquiétait pour certains de ses employés qui ont perdu des heures de travail.

«Des jeunes qui ont des appartements à payer, ça peut faire une différence, une dizaine d’heures de moins dans un mois», affirme M. Gervais.

En effet, la loi n’oblige pas les employeurs à dédommager leurs employés en cas de force majeure.

Auteur : Yessica Chavez

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *