Les paramédics de la CETAM sont en grève et veulent négocier

Les 815 paramédics de la Montérégie ont amorcé leur première journée de grève ce samedi en tenant une manifestation à Saint-Bruno-de-Montarville.

Une trentaine d’ambulanciers membres du SPPM-CSN ont dénonce la lenteur des négociations pour le renouvellement des conventions collectives.

Selon le président du syndicat, Gaétan Dutil, les pourparlers avec la Corporation des services d’ambulance du Québec achoppent notamment sur les salaires, la bonification du régime de retraite, les horaires et la charge de travail.

La convention collective est échue depuis mars 2015 et aucune discussion n’a lieu présentement. M. Dutil espère que ce débrayage va inciter le gouvernement du Québec a reprendre les pourparlers.

Ils ont élaboré une liste d’une quinzaine de services et de tâches qui seront faits autrement durant la grève, tout en maintenant les services essentiels aux citoyens.

La grève touche environ 300 paramédics de la CETAM.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *